YELLOW & BEES
Des Artistes & des Abeilles, épisode III
Martine Mougin, commissaire invitée

25 juin - 11 juillet 2021

Finissage Dimanche 11 juillet  de 16h-21h

Avec dégustation de miel à la Galerie Héloïse
en collaboration avec
L'Abeille Française

Plus de photos sur Instagram:  @galerieheloise

Artistes :
Élise Bergamini, Emma Bourgin, Michèle Cirès-Brigand,
Frédérique Lucien, Martine Mougin, Misato Naoï, Julie Navarro,
Emma Picard, Lia Rochas-Pàris
avec des textes de Sylvie Reymond-Lépine,



Une exposition dans deux galeries du 13ème :

Galerie Héloïse & Yellow Cube Gallery

(75013 Paris)

Communiqué

Le thème des abeilles est lié au souvenir d'enfance de Martine Mougin, commissaire de l'exposition, ici en son troisième épisode, et plus précisément à l'implication passionnelle de son père pour ses ruches. Une formation en apiculture au Rucher du Jardin du Luxembourg a amené Martine Mougin à installer les abeilles au cœur de sa propre création. Parallèlement, Martine Mougin s'est impliquée à révéler d'autres regards artistiques sur le sujet et à présenter ces derniers au public lors des deux premiers épisodes (Topographie de l’art et Musée de la Chasse et de la Nature, L'Atelier Blanc), sachant l'urgence de protéger les abeilles dans le contexte environnemental et climatique actuel.

Pourquoi le choix du Jaune ? Le jaune est lumière céleste, espérance, sources propulsives d'imagination positive. Il est le Chakra du plexus solaire, tout comme le siège de notre force intérieure. Issues de la nature, les diverses gammes du jaune envahissent notre environnement naturel et quotidien. Si le jaune a été longtemps considéré comme une couleur maléfique, il a repris toute sa force positive et ceci est visible dans la Peinture Moderne et Contemporaine où est déclinée une palette de jaunes citron, de jaunes orangés, d'ocres. Nous en avons un parfait et magique témoignage dans l'œuvre de Wolfgang Laïb avec ses pollens citronnés que l'artiste recueille depuis plus de trente ans. Puisse le jaune nous apporter à l'avenir plus de rayonnement, plus de lumière et puisse til éveiller les consciences mondiales et prendre en considération la nature qui nous entoure (est le vœu militant de Martine Mougin).

Dans la Yellow Cube Gallery, nous nous laisserons happer par les différentes propositions. Emma Bourgin et sa peau ocre, la palette florale de Frédérique Lucien, les vibrations d'énergie solaire de Julie Navarro, les collages et assemblages mythologiques de Lia Rochas-Parìs. Avec Misato Naoï, nous entamerons un voyage intérieur et culturel à travers le Japon. Chez Martine Mougin, l’alchimie photographique se décline en bleu (négatif) et en jaune (positif), cette phase présentée ici dans laquelle l'abeille évolue dans la liberté de son espace. Sylvie Reymond-Lépine, dans son texte « Émois en jaune », s'est servie du matériel industriel local pour le transformer en champs de fleurs.

Pourquoi les abeilles ? De nombreux auteurs nous ont dévoilé l'univers complexe de l’apiculture : Maurice Maeterlinck "La vie des abeilles", Karl Von Frich "La danse des abeilles", Virgile et ses "Géorgiques". Plus récemment, Jean-Claude Ameisen, Elisabeth de Fontenay, les frères Tavoillot...

La Galerie Héloïse nous présentera l'attachement des artistes à l'abeille et nous permettra de nous interroger sur le mystère de son organisation, de son fonctionnement et de sa complexité physiologique. À travers différents médiums, les œuvres démontreront l'urgence que nous devrons porter à la disparition de cette abeille qui nous est si indispensable. Nous y découvrirons les broderies mythologiques d'Elise Bergamimi, les butinages floraux de Michèle Cirès-Brigand et celles de Frédérique Lucien. Emma Picard, quant à elle, questionnera la possibilité que les abeilles elles-mêmes soient des artistes. Et enfin, Martine Mougin, à travers sa vidéo, nous fera entendre le chant de la reine !

Subtil est le concept de cette exposition Yellow & Bees en deux volets, qui entraînera le visiteur telle une abeille dans un aller-retour entre son alvéole (Galerie Héloïse) et les envolées vers une prairie (Yellow Cube Gallery). Il y puisera les messages, les ressentis artistiques et philosophiques de ces 10 artistes sélectionnées par la commissaire.

Sylvie Reymond-Lépine, conservateur


 

Articles de presse

Dossier de presse​